1

J’aime prendre des responsabilités

Mike Hänni est un agent d'exploitation qualifié. Les possibilités attrayantes de perfectionnement n’ont été que l’une des raisons qui l’ont décidé de suivre une formation complémentaire de constructeur de routes

Tu es agent d'exploitation et tu suis actuellement une formation complémentaire pour devenir constructeur de routes. Qu’est-ce qui a motivé ton choix ?
Pendant mon apprentissage de trois ans d’agent d’exploitation, que j’ai effectué dans le domaine du service d’exploitation, j’ai également eu un aperçu de la construction de routes. Nous avons bien entendu effectué principalement des travaux d’entretien, mais ça m’a bien plu. Pouvoir participer, aujourd’hui, à la réfection de la Marktgasse, à Berne, est bien sûr tout autre chose. Auparavant, j’avais déjà travaillé sur le grand chantier du giratoire du Wankdorf.

Tu es en deuxième année de la formation complémentaire de constructeur de routes. Qu’est-ce qui te plaît tout particulièrement dans cette formation ?
Les possibilités de perfectionnement ont été l’élément déterminant pour ma décision de suivre cette formation complémentaire. Grâce à ma première formation, il ne me reste plus que deux ans d’apprentissage pour devenir constructeur de routes. A l’école, je me débrouille bien, et j’apprécie beaucoup l’enseignement sous forme de cours-bloc à l’école professionnelle de Sursee. Ce système permet de se concentrer entièrement sur les cours et offre un changement bienvenu par rapport au travail quotidien. Le travail sur le chantier est très varié – celui de la Marktgasse est d’ailleurs particulièrement passionnant.

Quels sont tes plans pour l’avenir ?
Plus tard, j’aimerais en tout cas suivre la formation de chef d’équipe et, si possible, celle de contremaître. J’aime prendre des responsabilités. Après ma formation, j’ai toutefois dû faire mon école de recrues. A cette occasion, on m’a reconnu de bonnes qualités de direction. Mais je préfère les utiliser dans ma vie professionnelle plutôt que dans l’armée. J’aimerais bien rester chez Marti SA. Mon objectif est par conséquent de terminer ma formation complémentaire avec une note de 5,1 ou mieux.

(Die Textwerkstatt | B. Magazin | Inter-Translation SA)