LA SÉCURITÉ AU PREMIER PLAN

LA SÉCURITÉ AU PREMIER PLAN

La sécurité joue un rôle clé, tant sur la piste que sur le chantier. Beat Feuz le sait mieux que personne.

Le Haneggschuss à Wengen est considéré comme le passage le plus rapide de la Coupe du monde, le record de vitesse étant de 161,9 km/h. En effet, la sécurité est de mise sur toutes les pistes, pas seulement sur la célèbre piste du Lauberhorn. «C’est un sport à risque», déclare Beat Feuz, multiple vainqueur de la Coupe du monde et au Lauberhorn. «Il n’existe pas beaucoup de sports où le risque de blessure est aussi grand», dit-il. Beat Feuz a lui-même été blessé plusieurs fois. «Le casque, la protection dorsale et les rembourrages m’ont sauvé plus d’une fois.»

Abb02_BeatFeuz_Beitrag02_Skipiste

Bien protégé et entièrement concentré
Mais Beat Feuz n'est pas seulement un expert de la gestion des risques liés au ski. En tant que maçon diplômé, le vainqueur de la Coupe du monde sait de sa propre expérience que la sécurité est indispensable sur les chantiers également. Tant sur la piste que sur le chantier, le casque est l’élément le plus essentiel, estime Beat Feuz. «Grâce au casque et la concentration, je me suis toujours senti en sécurité sur le chantier.» Il garde un bon souvenir des travaux en hauteur sur les échafaudages où des mesures de sécurité supplémentaires ont été nécessaires. À l’école professionnelle, Beat Feuz a suivi des cours de sécurité, avec des formations complémentaires propres aux projets de construction. Quant au ski, la règle de base est la suivante: «Tant que tu maîtrises les skis, essaie de freiner», dit Beat Feuz avec un clin d’œil. Sur le chantier, les travailleurs sont équipés d’un casque et d’autres dispositifs de protection. Les skieurs, eux, portent une protection intégrale du corps avec des rembourrages aux épaules, aux bras, aux cuisses et aux genoux et des passants pour les pouces, des bas de jambe en silicone, une protection dorsale et une fermeture à éclair frontale. L’équipement de protection est peaufiné en permanence. Les fournisseurs travaillent actuellement sur de nouveaux casques, des airbags et des combinaisons plus solides protégeant contre les coupures. C'est un développement continu tout à fait nécessaire, car un accident peut vitre se produire, les influences météorologiques et les conditions de neige étant trop imprévisibles.

Abb03_BeatFeuz_Beitrag02_Baustelle

Éviter le pire
Dans la construction, Beat Feuz n’a pas connu d'accidents graves. Il se souvient toutefois d’un incident un particulier. «Une fois, j’ai été coincé par une benne à béton. Comme le casque est resté coincé, j’ai pu retirer ma tête vers le bas sans aucune blessure.» Il a vraiment évité le pire, ou, dans d’autres mots: Fort heureusement que le port du casque est obligatoire!

Abb04_BeatFeuz_Beitrag02_Helm

Une carrière dans la construction offre d'excellentes perspectives. Les entreprises de la construction jouent un rôle-clé pour attirer, former et conserver les professionnels dans notre branche. En effet, c'est sur chaque chantier de chaque entreprise qu’il est décidé si les talents réussissent et s’ils restent dans notre branche. Dans ce domaine, de nombreux membres de la SSE font un excellent travail. Dans le cadre de la campagne Publicité métiers, la SSE mise sur le contenu fourni par les entreprises.

Votre entreprise a-t-elle un projet intéressant à proposer à ses apprentis? N’hésitez pas à nous contacter et nous envoyer vos photos et/ou commentaires à brfswrbngbmstrch