Construire pour le climat

Construire pour le climat

Le changement climatique est une réalité. Comment réduire les émissions de CO2? Grâce aux mesures prises par le secteur de la construction pour protéger le climat, une carrière dans la construction est désormais une contribution importante à la protection du climat.

Les chiffres ne sont pas réjouissants. Le parc immobilier suisse est vieillissant. Il représente 45% de la consommation d’énergie et environ un quart des émissions de CO2. Les bâtiments modernes sont la solution. Ces derniers consomment entre quatre et sept fois moins d’énergie qu’un bâtiment construit avant 1980. Le remplacement ou l’assainissement de ces bâtiments constitue une contribution significative dans l’atteinte des objectifs climatiques et énergétiques 2050. La Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga le confirme: «Afin d'atteindre les objectifs en matière de CO2 et de ménager la ressource qu’est le sol, il faut une modernisation offensive du parc immobilier qui passe par les nouvelles constructions de remplacement et permet de densifier tout en assurant une qualité de vie à un prix abordable.

Sommaruga

Aujourd’hui, le taux d’assainissement est inférieur à 1 %. Mais les signes sont clairs: nous assistons à une raréfaction du sol et à une densification du terrain bâti, et les chantiers de demain évolueront en conséquence. À l’avenir, il faudra beaucoup plus de nouvelles constructions de remplacement et d'assainissements, ce qui marquera le quotidien des métiers de la construction. Le personnel de chantier contribuera donc activement à l’atteinte des objectifs climatiques. Cela se montre également dans d’autres aspects de la modernisation du parc immobilier. Le recyclage des matériaux de construction est un autre levier important pour atteindre les objectifs climatiques. Les bâtiments anciens sont de vraies mines d’or, et leur démolition de ces constructions libère d’importantes quantités de matériaux pour construire à neuf.

Klima_Bauschutt

70% des déchets de construction sont recyclés, et une part de plus en plus importante des matériaux de construction est issue de matières recyclées, notamment le béton, le matériau de construction le plus important en Suisse. Par ailleurs, la part des ressources renouvelables aux matériaux de construction est croissante. Le bois suisse, par exemple, est aujourd’hui déjà utilisé en combinaison avec la brique, le béton et ou l'acier.

Les jeunes qui optent pour un métier de la construction sont formés dans la gestion efficace des matières premières et dans d’autres aspects de la durabilité. Au terme de l’apprentissage, les jeunes professionnels peuvent appliquer ce savoir-faire sur le chantier. Le secteur suisse de la construction apportera donc une contribution significative à l’atteinte des objectifs climatiques. Avec une carrière dans la construction, tu peux contribuer activement à l'atteinte des objectifs climatiques 2050 de la Suisse.