1

La veille ville fait peau neuve

Le programme complet de construction routière dans un mouchoir de poche : la réfection de la Marktgasse, à Berne, est une prouesse logistique réalisée dans le cadre d’un travail en équipe

Depuis le début du chantier, au milieu de la Spitalgasse bernoise, jusqu’à son extrémité à la fin de la Marktgasse, devant la Tour de l’Horloge, il y a tout juste 400 mètres. Ce tronçon n’atteint même pas un demi-kilomètre, mais représente l’axe nord-sud le plus important de toute la Ville fédérale. C’est ici que passent les principales lignes de tram et de bus, et c’est là aussi que se trouve la rue commerçante la plus prisée des Bernois. Les commerces restent accessibles – avec toutefois avec quelques contraintes. Ainsi, il faut choisir dès le début de la Spitalgasse ou de la Marktgasse de quel côté de la rue on veut flâner sous les arcades. Car le centre de la rue est occupé par le chantier.

Construction routière de A à Z
Hormis le remplacement des rails, la réfection de la Marktgasse comprend tous les travaux qui font battre plus fort le cœur de tout constructeur de routes : il s’agit de remplacer toutes les conduites électriques, les conduites du séparatif ainsi que le canal du Stadtbach. Parallèlement, une grande partie des conduites de gaz et d’eau sera également remplacée, ainsi que l’ensemble du pavage. Autrement dit, toute la gamme des travaux de construction routière. Parmi les quelque 110 travailleurs engagés sur le chantier, on compte également de nombreux apprentis entre les arcades bernoises.

Jan Smolenicky vient de terminer sa formation de constructeur de routes chez Marti SA : « Sur ce chantier, je touche à tout. Chaque jour est différent. » Il a notamment eu beaucoup de plaisir à poser les bordures – en raison des belles pierres. Au grand soulagement de Jan, le pavage proprement dit sera toutefois réalisé par des paveurs professionnels. Son collègue Mike Hänni suit une formation complémentaire de constructeur de routes : « Le travail est très varié et le cadre, ici, en plein cœur de la ville, est passionnant. Le travail en équipe, que j’ai aussi eu l’occasion de connaître durant une courte période, a été une expérience intéressante. »

En avance sur son temps
Malgré les tâches supplémentaires comme les raccordements d’eau et de gaz qui ont dû être refaits pour 15 immeubles ainsi que diverses chambres de Swisscom qui ont dû être modifiées ou refaites à neuf, les travaux sont en avance sur le calendrier prévisionnel. La collaboration des différents intervenants sur le chantier fonctionne à merveille : Securitas est sur place, de même que le service de l’électricité de la ville de Berne, Swisscom, l’office des ponts et chaussées et les services du feu.

(Die Textwerkstatt | B. Magazin | Inter-Translation SA)