Construire en montagne

Construire en montagne

À quoi ressemble le quotidien des travailleurs de la construction en montagne? La société Parpan Bau AG de Lenzerheide s’occupe des travaux de rénovation, d’assainissement, de construction et de génie civil sur les chantiers à plus de 1’500 mètres d’altitude. Le quotidien en altitude est différent de celui en plaine, notamment en raison de la neige.

Lenzerheide_Plan

À Valbella dans les Grisons, pas loin de Lenzerheide, un propriétaire souhaite construire un garage à côté de sa maison de vacances. Le terrain se trouve en pente, entouré d’arbres. Une tâche pour la Parpan Bau AG. Mais la situation géologique est un défi même pour les experts de la construction en montagne. «Nous avons d'abord dû stabiliser la pente avant de procéder à l’excavation», explique Iwan Florinet. Le conducteur de travaux en bâtiment de 49 ans a commencé sa carrière dans la construction avec un apprentissage de maçon chez la Parpan Bau AG. Il y a onze ans, il est retourné à l’entreprise. Aujourd’hui, il est co-propriétaire et membre de la direction. Lisant les plans, Iwan Florinet explique: «Au sous-sol, il y a un garage. En-dessus, il y a une buanderie et l’accès à la maison.» L’équipe est composé de quatre travailleurs. Sur la liste des tâches: Coffrages, armatures et bétonnage, et dresser des murs à l’intérieur. «La prochaine étape, c’est le coffrage de la dalle. La semaine prochaine, nous allons couler le béton.»

Lenzerheide_Betonieren1
Lenzerheide_Betonieren2

Silvano Parpan, apprenti-maçon en troisième année, met lui aussi la main à la pâte. Le temps presse, et l’équipe Parpan Bau AG travaille d'arrache-pied. «Il faut terminer les travaux avant l’hiver. Dès qu’il neige, certains travaux ne seront plus possibles», ajoute Iwan Florinet. Et il neige souvent dans ce petit village de montagne. «La neige nous fait perdre du temps. Il faut d’abord déblayer la neige, ce qui est pénible quand même», explique-t-il. «Après avoir déblayé la neige pendant une heure, on est fatigué, mais c’est là que commence le vrai travail», ajoute l’apprenti.

Les ouvriers de la construction préfèrent travailler par beau temps
Afin d’éviter de travailler sous la neige autant que possible, il convient de profiter de la période sans neige sur les chantiers alpins. «En été, nous travaillons dur», dit Florinet. Les heures supplémentaires sont compensées en hiver; de nombreuses entreprises ferment leur porte pendant la période la plus enneigée. Cela convient à Silvano. «Lorsqu’il fait beau, nous travaillons souvent une heure de plus.»

Le jeune homme a d’abord fait un apprentissage de forestier avant d’enchaîner un apprentissage de maçon dans l’entreprise de son père. Ça tombe bien, puisqu’il peut mettre en pratique son savoir-faire de forestier dans l'abattage des arbres sur le chantier à Valbella. Une autre particularité de ce chantier est le système de stabilisation de la pente. «Ce n’est pas tous les jours que nous travaillons sur un tel chantier», explique le jeune maçon. «C'est un métier où on voit le résultat de son travail», dit-il. Il est convaincu que son quotidien ne serait pas du tout le même s’il faisait son apprentissage au sein d’une entreprise sur le plateau. «En montagne, les processus de travail sont très variés.» Comme les grandes entreprises sont peu nombreuses dans les régions de montagne, les travailleurs de la Parpan Bau AG font tout eux-mêmes. Sur le Plateau suisse, on recourt souvent aux tâcherons, mais pas en montagne. Les petites équipes permettent aux apprentis d’être impliqués dans toutes les étapes.

Lenzerheide_Hangsicherung

Excellentes perspectives
Ces dernières années, il a été difficile de trouver des apprentis, explique Florinet, avant de s’adresser aux jeunes: «Les salaires sont élevés et les perspectives de carrière sont excellentes.» Cela permet aux jeunes professionnels de se spécialiser et gravir les échelons de carrière. Son apprenti est entièrement d’accord et ajoute: «Pour moi, l’élément le plus intéressant dans la construction est la diversité dans les travaux: Les matériaux, les lieux d’intervention: chaque chantier est différent!» En plus, la collaboration au sein de l’équipe le motive beaucoup et rend le travail encore plus intéressant pour lui. Il regarde vers le ciel: il fait beau, et il sait ce que ça veut dire: «Aller à fond avant que la neige commence à tomber!»

Lenzerheide_Baustelle

Une carrière dans la construction offre d'excellentes perspectives. Les entreprises de la construction jouent un rôle-clé pour attirer, former et conserver les professionnels dans notre branche. En effet, c'est sur chaque chantier de chaque entreprise qu’il est décidé si les talents réussissent et s’ils restent dans notre branche. Dans ce domaine, de nombreux membres de la SSE font un excellent travail. Dans le cadre de la campagne Publicité métiers, la SSE mise sur le contenu fourni par les entreprises.

Votre entreprise a-t-elle un projet intéressant à proposer à ses apprentis? N’hésitez pas à nous contacter et nous envoyer vos photos et/ou commentaires à brfswrbngbmstrch.