Petite entreprise, grandes opportunités

Petite entreprise, grandes opportunités

Dans les petites entreprises de construction, les choses se passent un peu différemment. Le chef donne aussi un coup de main sur les chantiers et les apprentis découvrent leur métier de manière variée. C’est exactement ce qui se passe chez Brunschweiler AG à Oberengstringen, qui s’est spécialisée dans les transformations et les travaux de maçonnerie à façon.

Par un beau matin d’automne dans le petit village idyllique d’Aesch ZH, une surprise de taille attend Manuel Brunschweiler, gérant de la société du même nom. Son équipe de trois personnes et lui-même souhaitaient poser de nouvelles conduites et réaliser les fondations d’un échangeur de chaleur pour un client. Mais la fondation d’origine est plus grande que prévu. Au lieu de commencer l’excavation selon leur planning, ils doivent creuser à l’extérieur avant de voir la fondation et pouvoir commencer le carottage.

Aesch_Kernbohrung
Aesch_Bohrloch

«Dans les nouvelles constructions, nous ne rencontrons pas ce genre de problèmes. On a un plan et on sait exactement où se trouvent les choses», explique Manuel Brunschweiler. Il a repris l’entreprise de son père, qui l’avait fondée il y a 40 ans. La petite société de construction s’est entièrement orientée vers les transformations et les travaux de maçonnerie à façon et évolue ainsi dans un domaine d’activité très varié. M. Brunschweiler explique qu’ils prennent souvent en charge les travaux que d’autres n’ont pas réalisés correctement. Ils s’occupent entre autres des enduits, du plâtre, des revêtements ou encore des portes. Le gérant résume: «Nous corrigeons et améliorons, nous résolvons les problèmes».

Aesch_ManuelBrunschweiler

Nouvelles dimensions, nouvelles opportunités
Il en va de même ici à Aesch ZH. Manuel Brunschweiler prévoit quatre jours-hommes de travail: Réaliser une excavation pour la conduite, coffrer et bétonner les fondations, puis poser à nouveau les dalles. «Chaque étape de travail doit être planifiée, la planification ne se fait pas sur place.» C’est une grande différence par rapport à des chantiers plus importants. Les travaux à effectuer se ressemblent toutefois, leurs dimensions sont simplement réduites. Un exemple: le coffrage d’un plafond. «Nous avons besoin exactement des mêmes outils, matériaux et compétences. Simplement à petite échelle», explique Manuel Brunschweiler.

Aesch_KevronZeresenay

Ces travaux à plus petite échelle constituent également une opportunité pour les apprentis. Le chef affirme: «Si les apprentis sont attentifs, ils sont capables de réaliser toutes les tâches.» Kevron Zeresenay, maçon en bâtiment CFC en troisième année d’apprentissage, est présent sur le chantier d’Aesch ZH. L’apprenti relève les nouveaux défis avec motivation. Selon lui, la maçonnerie à façon est une activité très variée. «Je trouve cela passionnant, car chaque chantier est différent.» Manuel Brunschweiler peut le confirmer et trouve que la durée d’apprentissage de trois ans est presque trop courte pour couvrir toute la diversité de la maçonnerie à façon.

Aesch_Aushub

Réfléchir et progresser
Selon lui, l’important, c’est de participer à la réflexion, «comme s’il s’agissait de sa propre maison que l’on est en train de construire». On y met alors toute son attention. Tel est le mot d’ordre. C’est exactement ce qu’il conseille aussi aux personnes qui débutent dans le métier. «Il faut être attentif et travailler proprement, et ça ira tout seul.» Kevron, l’apprenti, est du même avis. «Travailler étape par étape. Réfléchir, planifier et puis c’est parti. La préparation est essentielle.»

Il est également très fier de son travail. «Je ne m’y connais pas encore aussi bien que mes collègues, mais j’essaie de faire jeu égal.» Il ne veut pas s’arrêter là, mais arriver à faire la même chose qu’eux. Être apprenti-maçon à façon lui permet de travailler chaque jour pour atteindre cet objectif.

Aesch_Ausmessen

Une carrière dans la construction offre d'excellentes perspectives. Les entreprises de la construction jouent un rôle-clé pour attirer, former et conserver les professionnels dans notre branche. En effet, c'est sur chaque chantier de chaque entreprise qu’il est décidé si les talents réussissent et s’ils restent dans notre branche. Dans ce domaine, de nombreux membres de la SSE font un excellent travail. Dans le cadre de la campagne Publicité métiers, la SSE mise sur le contenu fourni par les entreprises.

Votre entreprise a-t-elle un projet intéressant à proposer à ses apprentis? N’hésitez pas à nous contacter et nous envoyer vos photos et/ou commentaires à brfswrbngbmstrch.